Rechercher
  • Défi Atlantique GPO 2019

Alex Pella remplacera Jacques Caraës aux côtés de Kito


SOURCE : COMMUNIQUÉ DE PRESSE MADE IN MIDI


Privé de Jacques Caraës, blessé à l’épaule, pour sa participation au prochain Défi Atlantique en double sur le Class40 Made in Midi, Kito de Pavant, dans l’urgence, s’est tourné vers l’Espagnol Alex Pella pour remplacer son Breton préféré. C’est donc avec une autre « vieille » connaissance, navigateur catalan d’expérience et réputé au sein de la voile mondiale, que le skipper d’Occitanie va former un duo de choc sur cette transat d’ouest en est.



« Petite contrariété… Jako vient de m’informer qu’il a deux tendons arrachés à l’épaule et sera donc indisponible pendant quelques semaines… Je cherche une solution de rechange ». Le forfait, appris ce mercredi après-midi, de celui qui devait être son coéquipier sur le prochain Défi Atlantique (Pointe-à-Pitre – Horta – La Rochelle) se posait là. Et si s’inquiéter de la santé de son ami de 20 ans a été la priorité de Kito de Pavant, l’urgence du départ (samedi 23 mars) de cette transat « retour » du Class40 « Made in Midi » obligeait le skipper à trouver un remplaçant rapidement.


« A une semaine du départ d’une transat, on n’avait pas prévu ce coup-là, explique Kito. Une transat, ce n’est pas n’importe quoi et on ne la fait pas avec n’importe qui. Il faut être qualifié et répondre à toute une liste de trucs obligatoires ISAF (ndlr : tout skipper professionnel participant à une épreuve de course au large doit détenir le certificat World Sailing, ex-Isaf, valable cinq ans, qui impose des stages : survie, formation médicale hauturière, météo, etc). La période était compliquée. Entre ceux qui n’étaient pas qualifiables, ceux qui étaient pris ailleurs, etc. J’ai rapidement pensé à Alex Pella. Qui a dit OK. D’autant plus qu’il devait être en Martinique le 18 mars et rentrer ensuite en Espagne en avion. Eh bien non, il partira de Guadeloupe et reviendra en bateau ! ».


« Un Catalan sur « Made in Midi », c’est la cerise sur le gâteau ! »

C’est donc avec un autre équipier de choc que Kito va participer à cette première édition d’une transat d’ouest en est, avec un stop aux Açores. Car Alex Pella n’est pas n’importe qui. Élu meilleur marin espagnol à trois reprises, le Catalan est un sérieux client dans le « mondillo » de la course au large. A 46 ans, le natif de Barcelone a touché avec succès à un peu tout ce qui flotte, que ce soit en équipage, en double ou en solo. Premier Espagnol à avoir gagné une transat en solitaire (Route du Rhum 2014 en Class40), il est détenteur du Trophée Jules-Verne, le record du tour du monde en équipage, avec le maxi trimaran « Idec Sport » de Francis Joyon en janvier 2017 (40jours 23 heures 30’30’’).


« Alex, on le connaît bien, précise Kito. On s’est rencontré lors du départ de la Barcelona World Race en 2010 (course autour du monde en double au départ de Barcelone). Nous nous sommes souvent croisés comme concurrents, notamment sur la Route du Rhum 2014 qu’il gagne et où je fais troisième. Il a fait pas mal de courses en Mini 6.50 dans le coin, sur Port-Camargue, et il a navigué avec nous sur les 60 pieds « Groupe Bel » et « Bastide Otio », il était d’ailleurs mon remplaçant sur le Vendée Globe 2016 (ndlr : tout concurrent du Vendée Globe a la possibilité de prévoir un remplaçant à jour de ses qualifications officielles pour faire la course en cas d’indisponibilité du titulaire) et a fait sa qualification obligatoire en Méditerranée, avec moi. C’est quelqu’un de très compétent et de très agréable. Exactement ce qu’on demande sur une transat en double. Et il est Catalan. Sur le Class40 « Made in Midi », c’est la cerise sur le gâteau ! »


Alors, après le duo prévu « celto-occitan » De Pavant-Caraës défait pour cause de blessure, c’est un équipage 100 % Sud qui va prendre le départ du Défi Atlantique, le 23 mars.

105 vues
  • Facebook Défi Atlantique
  • Twitter GPO Nautic Events