Rechercher
  • Défi Atlantique GPO 2019

Dernière ligne droite pour Aïna Enfance et avenir d'Aymeric Chappellier

Le leader historique de cette première étape du Défi Atlantique Guadeloupe > Horta > La Rochelle, entre Pointe-à-Pitre et Horta sur l’île de Faial aux Açores, Aymeric Chappellier (Aïna Enfance et avenir) a déclenché en milieu de journée heure française le virement de bord qui lui permet désormais d’envisager une dernière ligne droite au sprint et sur un seul bord vers l’arrivée. Il a négocié de la plus sereine des manières l’arrivée de la grosse dépression de la course, au près et en maitrise, dans un vent puissant et sur mer formée, et décidé en conscience de l’instant propice à orienter son étrave vers l’arrivée.

375 milles, en ligne droite et sur un seul bord bâbord le séparent désormais d’une victoire pourtant toujours sujet à contestation… Catherine Pourre et ses trois hommes d’équipage Italo Français d’Earendil ont profité d’un même passage à niveau, dont les barrières déventées se sont rabattues au nez et à la barbe du reste de la flotte, pour revenir à une trentaine de milles du leader. Du moment de son virement de bord dépendra l’intensité du suspens à venir. Aux allures proches du vent, les Class40 affichent des vitesses similaires et la différence pourrait se faire sur les angles au vent et pourquoi pas, sur la fraicheur des troupes après huit intenses journées de navigation, Aymeric navigant avec un homme de moins qu’Earendil…



Les postulants au podium ont connu une journée noire, tous conscients de voir filer leurs chances de victoire avec ces calmes accrochés à leurs carènes. Kito de Pavant et Alex Pella (Made in Midi), en « fulminaient de rage », tandis que Miranda Merron, ne voyait pas le bout du tunnel sans vent qui faisait rétrograder son Campagne de France de la 4ème à la 6ème place. Le rapide déplacement de la dépression au sud-ouest apporte heureusement et progressivement le salut à l’ensemble de la flotte, et seuls Franz Bouvet (Yoda) et Marc Dubos (Esprit scout) pourraient ce soir encore, se trouver aux prises avec l’exaspérante pétole.



La direction de course a reçu avec plaisir d’excellentes nouvelles ce matin en provenance des Bermudes. Tibco de Loïc Féquet, Benoit Champanhac et Arnaud Le Gal y sont arrivés hier soir. Un soudeur doit intervenir dès ce dimanche sur leurs deux safrans désolidarisés et Tibco pourrait reprendre dès demain la mer, direction Horta, avec ambition avouée d’être présent pour le départ de la seconde manche vers La Rochelle. Extra… et bravo à eux pour cette envie !


Classement à 17h00 heures françaises :

1. Aymeric Chappellier (Aïna Enfance et Avenir – 151) > 348,1 milles d'Horta

2. Catherine Pourre (Earendil – 145) > +34,2 milles

3. Kito De Pavant (Made in Midi – 142) > +104,9 milles

4. Andréa Fantini (Enel Green Power - 55) > +155,5 milles

5. Miranda Merron (Campagne de France – 147) > +157,7milles

6. Arthur Hubert (Athena Groupe Immobilier – Mer Entreprendre - 152) > +175,7 milles

7. Charles-Louis Mourruau (Colombre XL – 101) > +217,6 milles

8. Emmanuel Le Roch (Edenred – 100) > +230,8 milles

9. Franz Bouvet (Yoda – 65) > +338 milles

10. Marc Dubos (Esprit Scout – 81) > +366,8 milles

11. Loïc Fequet (Tibco – 123) > Bermudes

Abandon. Luke Berry (Lamotte - Module Création – 153) > Guadeloupe


Retrouvez tous les mails et les infos du large sur la page Facebook de la course : https://www.facebook.com/DefiAtlantiqueGPO/


Classements et cartographie : http://defi-atlantique.geovoile.com/2019/tracker/


Denis Van Den Brink / GPO

334 vues
  • Facebook Défi Atlantique
  • Twitter GPO Nautic Events