top of page

J-5 CONFÉRENCE DE PRESSE DU DÉFI ATLANTIQUE 2023

J-5 avant le départ de la deuxième édition du Défi Atlantique, journée consacrée à la conférence de presse de la 2e édition du Défi Atlantique 2023 ! Course retour réservée aux Class40 de la Route du Rhum – Destination Guadeloupe, cette épreuve en deux étapes et en équipage est la seule transatlantique retour des Caraïbes inscrite au calendrier. Un RDV passionnant où les Class40 seront menés à 100% avec des équipages au palmarès longs comme des jours sans vent !



Temps fort : Un programme intense d’animations du mardi 28 mars au samedi 1er avril à Pointe-à-Pitre

La Région Guadeloupe s’est engagée depuis 2016 dans la mise en place d’un nouveau modèle politique largement axé sur le développement de l’économie bleue. Ce modèle intégré prend appui sur de nombreuses thématiques, notamment sur l’organisation de courses transatlantiques à la voile pour lesquelles l’engouement croissant génère des retombées économiques positives. Le projet d’organisation du Défi Atlantique Guadeloupe / Horta / La Rochelle 2023 s’inscrit dans cette logique.


« Ancrer la croissance bleue comme vecteur de développement durable » doit concourir de manière transversale à la structuration des secteurs traditionnels comme la pêche, l’aquaculture, l’agro-transformation, le commerce de gros et de détail, et le transport de marchandises et de passagers. Mais également avec un potentiel croissant en termes de valeur ajoutée, au développement des secteurs des énergies décarbonées, des activités sportives, récréatives, du tourisme et des loisirs en mer, de la formation maritime aux nouveaux métiers induits, ainsi que la recherche et l’innovation mais également de la coopération.


Aussi, pendant 5 jours sur la place de La Victoire, c’est un vrai programme de rencontres, de découvertes et d’animations qui va être proposé. Village d’exposants spécialisés sur la thématique de « La Croissance bleue, transition écologique et décarbonation des filières maritimes », mise en place de Master Class consacrées à la découverte du monde de la voie, formation innovante et nouveaux métiers, l’économie bleue, la construction navale d’ici et d’ailleurs… Mais aussi des animations du plan d’eau de La Darse de Pointe-à-Pitre, des animations culturelles, des sessions spécifiques Pôle Emploi… Programme complet sur www.defi-atlantique.com


Ils ont déclaré :

Camille Pelage, Vice-président de la Région Guadeloupe

« Ce Défi Atlantique revêt un intérêt d’une extrême importance car nous voulons montrer tout ce potentiel nautique de l’archipel guadeloupéen. Nous sommes au milieu de l’arc antillais et avons un bassin nautique disponible quasiment toute l’année. La Région Guadeloupe investit sur la croissance bleue, la décarbonation, la formation des jeunes et nous voulons montrer et valoriser tous ses emplois liés aux métiers de la mer et du littoral. Nous voulons montrer qu’au-delà de la pêche, de l’aquaculture, nous avons une quantité de métiers autour de la mer et nous devons saisir cette opportunité. La voile par exemple et ses différents supports, ce sont des centaines d’emplois possibles pour les guadeloupéens. Nous allons avoir et proposer toute cette semaine la possibilité de découvrir tous ces métiers dans le cadre d’un Village situé place de La Victoire, mais aussi proposer des animations, des démonstrations, des promenades en mer afin de valoriser ce formidable potentiel. Cette compétition transatlantique est donc une formidable l’opportunité pour nous de montrer aux guadeloupéens tout ce potentiel, mais aussi qu’ils puissent se saisir des activités et des opportunités d’emplois possibles. La croissance bleue est un véritable levier et vecteur de développement durable ».


Harry Durimel, Maire de Pointe-à-Pitre

"Port d’accueil historique de la Route du Rhum, Pointe-à-Pitre constitue tout naturellement le berceau du Défi Atlantique. L’unicité de cette transat-retour vers le continent européen et l’esprit de challenge qui l’anime, font de cette compétition nautique un évènement phare pour notre ville.

Résolument tournée vers la mer, Pointe-à-Pitre, véritable joyau du petit-cul de sac marin, offre une scène idéale au départ de la 2e édition de cette frégate portée par le Conseil Régional. Avec comme gouvernail l’économie bleue, la ville se saisit pleinement de sa dimension littorale. Une composante majeure de ses grandes orientations, nourrie par la grande richesse dont elle bénéficie tant sur le levier économique, avec un gisement d’emplois exponentiel, que sur l’innovation. Des atouts de développement durable qui se matérialisent par :

· Le niveau d’excellence de la recherche scientifique réalisée sur le campus de Fouillole (biologie marine, ingénierie environnementale, etc…)

· Le développement de la filière pêche et aquaculture (en passant par la transformation et la commercialisation des produits de la mer)

· L’industrie navale (construction, transport)

· L’exploitation portuaire en voie d’expansion

· L’impulsion de l’activité touristique insufflée par des indicateurs de confiance en hausse, suite à la fin de la crise sanitaire.

Autant de trésors pour une ville littorale en plein essor, révélateurs d’un véritable cap donné vers une transformation économique du territoire. En définitif, bien plus qu’un des plus beaux plans d’eau de l’île...

Parce qu’être partenaire du Défi Atlantique aux côtés de la Région Guadeloupe, c’est aussi accompagner sur terre ce qui passe sur l’eau, Pointe-à-Pitre fera vivre sur la mythique Place de la Victoire, cette grande transat, à compter du 28 Mars et ce jusqu’au départ le 1er Avril 2023, à travers 4 espaces entièrement dédiés : l’Agora, le Kiosque, le Pavillon de la ville et la Darse, où sera déployé un grand village animé par l’ensemble des partenaires.

Pointe-à-Pitre accueillera skippers, équipage, médias, ainsi que la Guadeloupe toute entière en proposant un programme d’animations dont le point d’orgue sera le « Défi Ti Moun » sur le thème « La mer, mère de tous » consacré aux jeunes. Un public vecteur de conscientisation, dont la sensibilisation à la préservation des ressources marines constitue un enjeu majeur pour le territoire Guadeloupéen."


Alain Pochon, président de Grand Pavois Organisation

« C’est un vrai plaisir pour nous d'organiser cette deuxième édition du Défi Atlantique au départ de Pointe-à-Pitre ! Inscrite aux calendriers de la Class40 et de la FFVoile, ce rendez-vous peut aujourd'hui se féliciter d'être la seule transat retour en course partant de la Caraïbe, avec l'appui inconditionnel de la Région Guadeloupe. C'est un véritable honneur pour Grand Pavois Organisation de travailler aux côtés de la Région Guadeloupe sur cet événement qui souhaite valoriser toute l'importance de son Economie Bleue, mais aussi tout le travail mis en place autour de l'éco-responsabilité et de décarbonation. Notre épreuve est l’une des rares transats à se disputer d’Ouest en Est. Les marins adorent, car ils vont être confrontés à de nombreux choix de route, susceptibles de générer de beaux bouleversements. Si notre plateau aurait pu être plus étoffé sans les inévitables abandons et incidents de la Route du Rhum-Destination Guadeloupe, nous avons un vrai plateau de choix avec de nombreux bateaux de dernière génération et un parterre de skippers et d'équipages de très haut niveau. Ce Défi Atlantique Guadeloupe / Horta / La Rochelle a tout d'une grande transatlantique ! »



Un collectif de partenaires réunis avec la Région Guadeloupe, terre de départ de cette Transatlantique pour la deuxième édition consécutive.

Pour la deuxième fois consécutive, La Région Guadeloupe sera le partenaire majeur de cette nouvelle édition du Défi Atlantique. A noter les présences dans le cadre de cette transatlantique réservée à la Class40, les présences d'Horta, du département de la Charente-Maritime, du Port de Plaisance de La Rochelle, de Guadeloupe Port Caraïbes, de Cap Excellence Communauté d'Agglomération, de la ville de Pointe-à-Pitre, de France Bleu La Rochelle et de la Fédération Française de Voile.



コメント


  • Instagram - Black Circle
  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
bottom of page